volute


volute

volute [ vɔlyt ] n. f.
• 1545; it. voluta, mot lat., de volutus, p. p. de volvere « rouler »
1Ornement d'architecture, enroulement sculpté en spirale. Les deux volutes caractéristiques de la colonne ionique. « Des volutes surchargeaient la corniche » (Gautier). Ce même ornement en bois, en fer forgé, etc. Les volutes d'un balcon, d'une grille. En volute : en forme de volute.
Partie ronde du bas d'un limon d'escalier sur laquelle repose le pilastre de la rampe.
2(1761) Forme enroulée en spirale, en hélice. enroulement. Les volutes des vagues. « Tandis que les volutes bleuâtres qui montent D'un cigare » (Apollinaire).
3(1752) Zool. Mollusque gastéropode (prosobranches), à coquille ovoïde largement ouverte et terminée en hélice, qui vit dans les mers tropicales.

volute nom féminin (italien voluta, du latin médiéval voluta, du latin classique volvere, rouler) Enroulement en spirale décorant les angles du chapiteau ionique. (Les crosses épiscopales, les consoles de meubles, les consoles ou ailerons d'architecture présentent également, plus ou moins, un enroulement en volute.) Ce qui a approximativement la forme d'une spirale : Des volutes de fumée. Ligne contournée que font certains feuillages ou certaines lianes : Les volutes du lierre. Mollusque gastropode des mers chaudes à coquille épaisse magnifiquement colorée. Spirale qui termine le chevillier de certains instruments de musique à corde. ● volute (synonymes) nom féminin (italien voluta, du latin médiéval voluta, du latin classique volvere, rouler) Spirale qui termine le chevillier de certains instruments de musique...
Synonymes :

volute
n. f.
d1./d ARCHI Ornement en spirale.
d2./d Ce qui est en forme de spirale. Volutes de fumée.
d3./d ZOOL Mollusque gastéropode prosobranche des mers chaudes dont la coquille présente un dernier tour très large.

⇒VOLUTE, subst. fém.
A. — 1. ARCHIT. Motif d'ornementation formé d'un enroulement en spirale, caractéristique notamment des chapiteaux ioniques et corinthiens. [Les] chapiteaux [de la tour de l'église de Germigny] n'offrent plus la distribution de feuilles du corinthien, les volutes manquent (LENOIR, Archit. monast., 1856, p. 166). Les volutes italiennes s'enroulent autour du gothique tardif (MORAND, Londres, 1933, p. 12). V. ionique ex. 1.
P. métaph. Le musicien [dans la Messe du Couronnement] peut donner libre cours à sa tendresse, à son brio, à ce déroulement de volutes charmantes qui sont comme la fleur spontanée de son art (GHÉON, Prom. Mozart, 1932, p. 230).
P. anal.
♦ Ornementation en spirale exécutée dans différents matériaux. Une grille en fer battu, à riches volutes (GAUTIER, Fracasse, 1863, p. 290). Les fauteuils [Restauration] utilisent volontiers la simple volute, en guise de console d'accotoirs (VIAUX, Meuble Fr., 1962, p. 147). Loc. En volute. Enroulé en spirale. Dragons à queue en volute (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1933, p. 182).
♦ Dessin d'ornement en spirale. Le dessin est plus actif à l'égard de ce qu'il enserre qu'à l'égard de ce qu'il exfolie. Le poète le sent qui s'en va habiter l'anse d'une volute, retrouver la chaleur et la vie tranquille dans le giron d'une courbe (BACHELARD, Poét. espace, 1957, p. 138).
2. MENUIS. ,,Première partie de limon en bas d'un escalier, qui forme enroulement, et sur laquelle on pose le pilastre de la rampe en fer`` (BARB.-CAD. 1963). Loc. En volute. [La marche de départ d'un escalier] est dite en volute lorsqu'elle se prolonge en arc de cercle autour du départ de la rampe (Vocab. de l'Archit., Paris, Impr. nat., 1972, p. 39).
3. LUTHERIE. Élément décoratif en forme de spirale par lequel on termine le chevillier des instruments à archet modernes ou de leurs prédécesseurs immédiats (d'apr. Mus. 1976). Volute d'une viole, d'un luth. Pour obtenir [la forme définitive du violon] (...) le manche fut rétréci en raison du nombre des cordes, et une volute remplaça les têtes sculptées à l'extrémité du cheviller (GRILLET, Ancêtres violon, t. 2, 1901, p. 2). V. chevillier rem. s.v. cheville ex. de Suarès.
4. TECHNOLOGIE
a) AUTOMOB. ,,Coquille en tôle, dont la section variable est mathématiquement déterminée, utilisée pour guider l'écoulement d'un fluide`` (Automob. 1986).
b) HYDRAULIQUE Conduite enroulée en spirale, située au dessus des aubages, qui va jusqu'au pavillon et qui reçoit le liquide de la roue et transforme son énergie de vitesse en énergie de pression (d'apr. PEYROUX Techn. Métiers 1985). [Le liquide] entre dans la roue au moyen d'une ou de deux ouïes et en sort à travers un diffuseur à aubes fixes; l'ensemble est généralement complété par une volute (La Gde encyclop., Paris, Larousse, t. 46, 1975, p. 9703, s.v. pompe).
B. — P. ext. [Le plus souvent au plur. et suivi d'un compl. prép. de] Ce qui est en forme de spirale; chose recourbée ou partie recourbée de quelque chose. Volutes du lierre, du liseron; volutes blanches, bleues de la fumée; volutes d'encens, de poussière; s'enrouler en volutes. Par la fenêtre le ciel s'aperçoit, d'un rose délicat comme si sur les volutes des nuages, des roses avaient été effeuillées (ESTAUNIÉ, Bonne Dame, 1891, p. 193). Il était fier de ses moustaches, et il y avait de quoi: (...) elles (...) s'infléchissaient en deux volutes harmonieuses, pour prendre enfin leur essor, flotter dans l'air ainsi que des fils de la Vierge (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p. 122).
Loc. En volute. Synon. de recourbé, enroulé. Un bel écureuil en gilet blanc, la queue en volute par-dessus la tête (LA VARENDE, Contes fervents, Meurtrier, 1948, p. 117).
En partic. [À propos d'une vague, d'un brisant, d'une lame] ,,Partie de la lame qui se retourne avant de se briser`` (SOÉ-DUP. 1906). Il se sentait comme fasciné par ces grandes volutes brillantes (...) qui se déroulaient à perte de vue tout le long des grèves immenses (LOTI, Spahi, 1881, p. 61).
C. — CONCHYLIOL. Mollusque gastéropode prosobranche vivant dans les mers chaudes et dont la coquille est ovalaire, fusiforme, avec une columelle plissée et dépourvue d'opercule; p. méton., coquille de ce mollusque. Les gastéropodes, pourvus d'une trompe longue ou courte, n'ont point de mâchoires du tout; tels sont les buccins, les murex, les volutes (CUVIER, Anat. comp., t. 3, 1805, p. 298).
REM. 1. Volutidés, subst. masc. plur., conchyliol. Famille de mollusques gastéropodes dont le type est la volute. Famille des Volutidés (coquille turriculée ou enrouléeouverture échancrée en avantcolumelle plissée obliquement) (A. GRANGER, Hist. nat. de la Fr., t. 6, 1884, p. 91). 2. Volution, subst. fém., hapax. Il rêvait d'être le Champollion des événements historiques envisagés comme les hiéroglyphes divins d'une révélation par les symboles (...). Le pauvre Leverdier en avait tremblé dans sa peau dès la première ouverture, puis les volutions oratoires de son prophète l'avaient insensiblement enroulé à cette conception qu'il avait fini par juger sublime (BLOY, Désesp., 1886, p. 130).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1545 archit. (VAN AELST, trad. de S. SERLIO, Reigles generales de l'Archit., 34 v° d'apr. M. CAGNON, S. SMITH ds Cah. Lexicol. n° 19, p. 107); 2. 1748 p. métaph. longue perruque en volutes (DIDEROT, Les Bijoux indiscrets, p. 66). B. 1752 zool. (Trév.). Empr. à l'ital. voluta, att. comme terme d'archit. dep. av. 1452 (L. B. ALBERTI d'apr. CORT.-ZOLLI), lui-même empr. au lat. voluta, terme d'archit. (VITRUVE), part. passé fém. subst. de volvere « rouler, enrouler ». Fréq. abs. littér.:188.
DÉR. Voluter, verbe, rare. a) Empl. trans. ) Enrouler en volute. Il n'y avait que lui pour voluter un accroche-cœur noir [à ses clientes] (D'ESPARBÈS, Lég. outil, 1903, p. 202). Empl. pronom. S'enrouler en volute. La nef arrive, elle repart. Elle demeure sur la même gouttelette d'eau qui (...) se grossit et se volute (KAHN, Conte or et sil., 1898, p. 204). Part. passé en empl. adj. Façades à pignons volutés ou taillés (HUGO, Rhin, 1842, p. 60). ) Fil. de la soie, vx. Dévider le fil des fusées. (Dict. XIXe et XXe s.). b) Empl. intrans. Faire des volutes. La lumière qui se filtre par la verdure tendre des marronniers s'en vient voluter autour de ses formes que la marche ondule (MORÉAS, Le Thé chez Miranda, 1886, p. 17 ds RHEIMS 1969). [], (il) volute [-lyt]. Att. ds Ac. 1798. 1res attest. a) trans. ) 1731 « dévider le fil des fusées (de soie) » (CORNEILLE), ) 1876 « enrouler en forme de volute » (Lar. 19e), b) 1766 intrans. « faire des volutes » (J.-M. PAPILLON, Traité hist. et prat. de la grav. sur bois, t. 2, p. 214); de volute, dés. -er.
BBG. — HOPE 1971, p. 227.

volute [vɔlyt] n. f.
ÉTYM. 1545; ital. voluta, archit., mot lat., de volutus, p. p. de volvere « rouler, tourner ».
1 a Ornement d'architecture, enroulement sculpté en spirale. || Centre (ou œil) d'une volute. || Les deux volutes caractéristiques de la colonne ionique. || Petites volutes d'un chapiteau. Hélice.Volutes de l'architecture baroque. || Volutes d'une corniche (→ Démanteler, cit. 2), d'une fenêtre (→ Encadrer, cit. 2). || Consoles, lucarnes à volutes (→ Fenêtrer, cit.). || Frise à volutes.Ce même ornement en bois, en fer forgé, etc. || Volutes au pied et à la tête d'un lit (cit. 7). || Volutes d'un balcon, d'une grille (→ Tortiller, cit. 5).
En volute : en forme de volute. || Bâton recourbé en volute. Crosse.
b Partie ronde du bas d'un limon d'escalier sur laquelle repose le pilastre de la rampe.
2 (1761, Marmontel). Forme enroulée en spirale, et, par ext., en hélice. Arabesque, enroulement. || Les volutes des vagues (→ Avant, cit. 46; lame, cit. 9). || Volutes floconneuses à la surface de l'eau (→ Remous, cit. 1). || Les volutes noires des nuages (→ Amonceler, cit. 1). || Volutes de fumée (cit. 4). || Les volutes d'un coquillage (→ Autrefois, cit. 9).
1 L'horizon restait sombre encore, mais, avec les premières lueurs du jour, une opaque brume se leva de la mer, de telle sorte que le rayon visuel ne pouvait s'étendre à plus d'une vingtaine de pas. Le brouillard se déroulait en grosses volutes qui se déplaçaient lourdement.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 31.
2 Tandis que les volutes bleuâtres qui montent
D'un cigare écrivent le plus tendre des noms (…)
Apollinaire, Calligrammes, « Inscription anglaise ».
3 (1752, Trévoux). Zool. Mollusque gastéropode (Prosobranches monotocardes), à coquille ovoïde largement ouverte et terminée en hélice, qui vit dans les mers tropicales, type de la famille des volutidés (volutides, 1876).
DÉR. Voluter.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Volute — en pierre blanche sur un portail en grès rose du XVIIIe siècle (abbaye de Moyenmoutier, Vosges) …   Wikipédia en Français

  • Volute — (lat. volutum „das Gerollte“) ist ein aus dem Französischen abgeleiteter Ausdruck für eine Schneckenform (Spirale) in der künstlerischen Ornamentik, besonders in der Architektur. Ionisches Kapitell mit zwei Voluten Voluten finden sich in der… …   Deutsch Wikipedia

  • Volute — Vo*lute , n. [F. volute (cf. It. voluta), L. voluta, from volvere, volutum, to roll. See {Voluble}.] [1913 Webster] 1. (Arch.) A spiral scroll which forms the chief feature of the Ionic capital, and which, on a much smaller scale, is a feature in …   The Collaborative International Dictionary of English

  • voluté — voluté, ée (vo lu té, tée) adj. Terme d histoire naturelle. Qui est contourné en volute …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • volute — 1690s, spiral ornament on an Ionic capital, from Fr. volute, from It. voluta, from L. voluta a spiral scroll, originally fem. pp. of volvere to turn around, roll (see VULVA (Cf. vulva)). Extended 1756 to any spiral thing or part. As a type of… …   Etymology dictionary

  • Volute — Volute, schneckenförmige Verzierung, bes. an den Capitälen der Säulen, auch beim Buchdruck …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Volūte — (lat.), spiralförmiges Vermittelungsglied an architektonischen Teilen, insbes. an Konsolen und Säulenkapitellen. Bei den Konsolen dient die V. zur Vermittelung der wagerechten, getragenen Teile mit den lotrechten, tragenden Wänden und erhält,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Volute — Volute, das nach einer Spirallinie eingerollte Bauglied des ionischen wie auch korinthischen Säulenkapitäls (s. Kapitäl, Bd. 5, S. 374, Fig. 7 und 11–14, Schnecke, Bd. 7, S. 757 ff.); kommt auch an Konsolen, an den konsolenartigen,… …   Lexikon der gesamten Technik

  • Volute — Volute, lat. deutsch, in der Baukunst die Schnecke, Verzierung eines Säulenknopfs …   Herders Conversations-Lexikon

  • volute — index sinuous Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.